Vappu ou le début de l’été et lâcher de vaches à Viikki

Helsinki

Samedi matin, tout est très calme … que dis-je ! Voilà que je vois arriver des gens en masse, en bus, vélo, à pied, taxi, se dirigeant tous vers le même endroit. Il n’en faut pas plus pour aguicher ma curiosité et ni une ni deux, moi et mon petit vélo nous mettons à la suite de ce peuple en migration (non mais sérieusement, c’est la première fois que je vois autant de monde à Viikki, c’est-à-dire la partie “campagne” d’Helsinki où se situe la .. fac de pharma !!). 5 minutes plus tard, voilà que je découvre l’endroit qui attire tant de monde: un immense pré à côté d’une ferme. Pas loin, des camions Valio (marque de lait très populaire en Finlande), des étudiants qui vendent des pullas et des speakers qui parlent (j’ai progressé en Finnois, mais ma compréhension de l’oral a ses limites). Effet de groupe oblige, je m’ajoute à la foule autour du pré. Le présentateur, sur son beau tracteur, parle: bla bla bla … KOOOOLME, KAAAAKSI, YYYYYKSI (traduction TROOOOOIIIIS, DEUUUUUX, UUUUUNN) et voilà que des vaches sont lâchées les unes après les autres dans le pré. Hmmm tout ça pour ça ? Ils sont pas un peu maboule les Finlandais ? Une heure plus tard, j’apprends (par une source Finlandaise de confiance) que je me trouvais au bon endroit au bon moment puisqu’à 11h30 avait lieu le retour au pâturage des vaches après être restées à l’étable tout l’hiver. THE gros évènement de l’année à Viikki !! Bon et il paraît que si j’étais restée plus longtemps j’aurais eu des yaourts gratuits. Moui mais bon c’est pas un yaourt Valio qui va m’aider à réussir mon exam de Biopharmaceutical la semaine prochaine …

DSC_0636

 

Donc je disais que les vaches sont sorties au pré après l’hiver … donc ça veut dire qu’on est en été ? A priori oui, puisqu’il fait environ 18  °C et grand soleil depuis plus d’une semaine (et que j’ai attrapé un horrible mal de gorge, sisi ça veut dire que les beaux jours arrivent). Et surtout parce que Vappu a marqué le début de l’été ! Maikeskecékcetruc ? Vappu, c’est le 1er mai, c’est THE évènement de l’année, c’est Helsinki en fête et surtout les étudiants ! Samedi 30 a eu lieu le “chapeautement” (traduction exacte du finnois) d’une statue avec le chapeau qu’ont les étudiants Finlandais après leur bac. Cela signifie qu’à 18h, tous ont porté leur chapeau (qu’ils pourront ensuite porter jusqu’en octobre) et sont allés faire la fête ! (Papa finnois : Et vous n’avez pas ça en France pour les étudiants ? Moi : bah on a la fête de la pétanque au village … et y a même des knacks à midi).

IMG_7802

Comme les étudiants Finlandais vont fêter et picoler toute la nuit, le lendemain matin (le 1er mai), ils se retrouvent à partir de 9h à Kaivopuisto (un parc au sud d’Helsinki) pour continuer leur nuit / petit-déjeuner / écouter de la musique / pique niquer (un peu plus tard ça du coup). Moi c’est pour le pique nique que j’ai débarqué vers 12h, plutôt surprise de tout cet engouement à Helsinki. Etudiants mais aussi familles et retraités étaient venus partager un repas et pour certains, on ne rigole pas: champagne, fraises, tartes, gâteaux et même instruments de musique ! Bref un agréable moment pour tous les Finlandais, surtout que le soleil était au rendez-vous. De retour de cette journée, j’ai dégusté avec la famille le dîner traditionnel de Vappu: salade de pommes de terres, näki (= knacks : eh copieurs !!) et Vappumunkki (beignets de Vappu) après un petit verre de champagne … bah oui faut bien fêter le début de l’été 🙂

 

Advertisements

Un week-end au Mökki #2

Helsinki

IMG_7748

Purée de patates, dans 3 semaines je suis de retour en région de la Flämmenküeche ! (d’ailleurs si un gros gâteau/tiramisu/salade de fruits m’accueillait, j’en serai ravie. Ceci n’est absolument pas un message subliminal, noooon suis pas comme moi).

Il fait, à l’heure où je parle, jour de 5h28 à 21h20. Les oiseaux chantent tout le temps, les mouettes envahissent les jardins, les écureuils jouent sur les arbres. Bon par contre … fait pas chaud. Pas chaud du tout. Je n’ai toujours pas rangé ma veste d’hiver !

De moins en moins de cours, dernières présentations, un writing task pour la semaine prochaine (ah oui faudrait PEUT-ETRE que je m’y mette), exam de finnois à venir et encore un le 10 mai … je commence à voir le bout !

Le week-end dernier a été plutôt reposant: cher petit mökki, me voilà !! Mes premiers hôtes finlandais m’ont emmené avec eux dans leur motorhome pour passer 2 jours au calme dans la forêt. Nous sommes partis vendredi soir, la grêle nous a accompagnés sur le trajet mais un magnifique soleil est apparu dans la soirée, l’occasion de prendre quelques photos huhu. Rien de bien palpitant à raconter, plutôt quelques photos à partager …

Menään Kipsariin syöda !

Helsinki

… Allons manger à Kipsari !

Kipasri c’est une cafet design que m’a fait découvrir mon amie Finlandaise Irinja. On y mange vegan voire sans gluten. Le pain est fait maison, les légumes fraîchement coupés, le tout à un tarif étudiant.

Bref vous l’aurez compris, je sais où m’arrêter sur mon chemin pour la bibliothèque !

(Attention cependant, on y mange si bien qu’il y a un potentiel risque de s’endormir à la bibliothèque durant l’après-midi…)

Je tiens à préciser que ce n’est pas dans mes habitudes de photographier des toilettes.

C’est parti pour la Norvège …

Helsinki

Week-end de Pâques à l’horizon et amie hispanisante à Helsinki (NDLR: il s’agit bien sûre de la fameuse Hélène!), voilà l’occasion parfaite pour aller rendre visite à un pays voisin, j’ai nommé, la NORVEGE !

Mardi 22 mars 2016

Attention changement majeur chez la voisine, car Mme Norvège a le luxe de posséder des montagnes. Pfiou on s’en fiche, en Finlande on a des forêts, des lacs … des forêts …

Première étape du périple norvégien: Oslo. Comment ne pas passer par la capitale ? Après l’achat d’un billet de train au prix exorbitant (on nous avait prévenues, on ne sortira pas indemnes d’Oslo …), on se met à la recherche, carte à l’appui, de notre logement. Un peu “particulier”, puisqu’il s’agit de notre premier couchsurfing ! Petit détour (un peu de compréhension, on vient d’arriver) puis nous trouvons l’immeuble de notre hôte. “Hey guyyyys ! Do you want some breakfast ? I will prepare for me as well”. Bimal, installé à Oslo depuis 1 an et demi nous accueillera pendant ces 2 jours. Il nous fait découvrir le Frognerparken, originalement décoré des sculptures de Vigeland. Impressionnant est le mot que j’utiliserai pour décrire le parc. Certains diront violent, obscène, artistique, intéressant, bref, il ne laisse pas indifférent. Nous quittons ensuite notre hôte pour aller nous promener sur la péninsule Bygdoy. La mer, la campagne, une ferme … on est vraiment dans une capitale là ?

De retour à la maison, nous nous attelons à la cuisine avec Bimal. Ce soir c’est Palak Paneer avec pains naans. Hmmmmmm ! Bimal a une variété de sujets de discussions au moins aussi impressionnante que celle d’Hélène et mes paupières sont louuuuurdes …

Mercredi 23 mars 2016

Premier réveil à Oslo, premier petit-déjeuner … je m’en souviendrai. Comment le décrire ? Oignons frits avec des flocons de riz, graines de moutarde et curry, le tout recouvert de “nouilles chinoises croutillantes épicées”. Disons que ce fut nourrissant.

C’est parti pour le centre ville, le soleil brille comme je n’ai pas vu depuis des mois (venant de Madrid, Hélène n’a pas la même impression que moi …). On s’émerveille du City Hall, on passe devant des musées sans y entrer … C’est tellement agréable de flâner ! Pic nic près de la forteresse avec vue sur le port, on papote, on bronze (lol), on se fait prendre en photo par des allemands devant l’opéra, on voit le coucher du soleil sur la mer. On marche longtemps pour rentrer, très longtemps. On prépare un crumble aux pommes tandis que Bimal nous prépare un autre délicieux dîner. Il nous parle du Rajasthan, Hélène lui apprend des gros mots français. Aaaah l’expérience couchsurfing ! 🙂

Jeudi 24 mars 2016

Bimal nous quitte (dans son appartement !) assez tôt car il rejoint des amis. Après un petit-déjeuner plus habituel, on remballe nos affaires et quittons notre logement de 2 nuits. Objectif du jour: le musée Münch. Si déjà on est à Oslo …
Nous avons un peu sous-estimé les distances et avec les bagages à porter et une météo pas très clémente, la ballade jusqu’au musée se fait plutôt longue … aurons-nous assez de temps pour le musée ? Malheureusement oui, le musée est tout rikiki, en 30 minutes nous en avons fait le tour. Flûte il faut ressortir dans le froid.
Heureusement, nous trouvons un café proposant de délicieux chocolat chauds et cappuccinos qui nous permet de rester au chaud avant de prendre notre train …

IMG_7603
Eh oui, 15:45, nous partons pour Bergen ! 7h de train, où j’ai failli me faire assommer par des skis pas bien accrochés et où chaque mouvement de tête que je faisais ouvrait la porte du compartiment. Le train passe par plusieurs stations de skis, on s’effraie de la quantité de neige : on n’a pas vraiment l’équipement nécessaire !
22:35, nous voilà à Bergen. Quelle surprise, il pleut (ironie). Heureusement le sourire de Louise nous réchauffe et nous passons la nuit dans sa chambre universitaire.

Vendredi 25 mars 2016

Louise nous réveille avec une bonne surprise : le petit déj est prêt ! Miam, sur la table trônent des Kanelboler (enfin pas vraiment, vous avez déjà vu Hélène et Louise suivre une recette ? On va dire des Coco ou Confiture-boler), du muesli, du lait d’amandes et des fruits.

Une fois revigorées, nous partons toutes trois pour une petite promenade dans les hauteurs de Bergen. Une belle vue nous attend au sommet (de l’altitude !!!), puis nous rencontrons des amies de Louise avec qui nous partageons un café. Encore épuisées du voyage, on se prépare tant bien que mal pour le lendemain … (suspens)

IMG_7621

 

Samedi 26 mars 2016

Avec Louise, on ne fait pas les choses à moitié. 12h, c’est partir pour passer le week-end dans un chalet sans eau ni électricité au milieu d’un trou perdu à Sund. Français, allemands, danoise, chilien … nous serons 12.
Le chalet, n’ayant pas d’adresse, s’avère légèrement difficile à trouver. Mais bon, après 2h30 de marche (30 minutes si on ne se perd pas), on y arrive. Un petit feu, une partie de jungle speed, on oublie les mésaventures !
Puis il faut cuisiner pour toute cette colonie d’aventuriers … heureusement, il y a des casseroles pour faire des pâtes pour 12 personnes !

Dimanche 27 mars 2016

Après avoir partagé la plus grande casserole de porridge que je n’ai jamais vue, il s’agit de faire la vaisselle. Hé hi hé ho, on y go ! 10 petites minutes de marche, nous arrivons à la petite fontaine naturelle qui nous permet de laver les couverts de 12 personnes. Heureusement, le soleil qui brille rend la tâche presque agréable ! Et puis moi je prend déjà les photos, je vais pas aider en plus hein …

La pêche n’est pas très fructueuse, tant pis, pas de saumon pour ce soir ! 2 kgs de riz sont au programme, oups c’est un peu beaucoup !

IMG_7695

Lundi 28 mars 2016

C’est déjà la fin de notre cabin-weekend, on remballe les affaires, un peu de rangement, puis il faut rentrer à Bergen … pour repartir pour Helsinki !

Difficile de dire au-revoir à mes amies, mais il faut y aller ! J’arrive à 23h à Helsinki, je n’ai qu’une envie: prendre une douche. Le chalet sans eau c’est sympa … mais pour 2 jours sinon le retour à la civilisation risquerait d’être difficile 😉

Retour à la vie finlandaise

C'est local, Helsinki, Uncategorized

 

IMG_6256.JPG

L’île de Seurasaari … sous la neige

Finies les vacances ! Les cours ont bel et bien recommencé, les petites embrouilles administratives qui vont avec aussi. Au programme de ce semestre : Pharmacokinetics, Microbiology, Medication Review et autres réjouissances …  Bien que je ne voulais décoller de Finlande en décembre, le retour, après 4 semaines de glandage repos & coconing, a été un peu difficile. Alors qu’on était un groupe d’un vingtaine d’étudiants en pharmacie au semestre dernier, je n’ai toujours pas rencontré les nouveaux arrivés sur le territoire nordique et mes amis du premier semestre (s’ils ne sont pas déjà partis) partent les uns après les autres … D’après les rumeurs (je ne crois que ce que je vois !) les nouveaux venus sont majoritairement des Français, vive le dépaysement ! Mystère mystère …

La semaine dernière, l’hiver m’a permis de découvrir de nouvelles “coutumes” finlandaises. Dans le top 3, je mets sans hésiter en number one le smoked sauna de Vantaa. Mékeskecéksetruc ??? Il s’agit d’un sauna traditionnel (avec cheminée, vapeur, dans une “cabane” en bois), au milieu d’un parc national (le parc national de Sipoo), juste à côté d’un lac. Du lac je n’ai rien vu, étant donné que tout était recouvert par la neige et la glace. Mais la particularité est que des “bassins” ont été creusés dans la glace et des échelles installées pour permettre aux utilisateurs du sauna un petit plongeon … rafraîchissant. Je dirais même plus, très rafraîchissant. Autant vous dire que ma soeur et moi n’étions pas très rassurées en arrivant … Il faisait bien frisquet dans les vestiaires, alors nous nous changeons vite fait pour enfiler notre maillot de bain (obligatoire car le sauna est mixte. En partant on a pu voir à la caisse un Finlandais qui avait oublié son maillot et se faisait proposer un maillot de bain oublié 3 fois trop grand pour lui … hahaha, on rigole bien quand ça arrive aux autres). Puis direction le sauna. Nous sommes arrivées milieu d’après-midi, donc pas encore trop de monde mais ça s’est vite rempli. J’angoissais un peu à l’idée de sortir prendre un bain glacé, et nous avons décidé d’y aller à la suite de 2 Finlandaises qui sortaient du sauna pour “voir l’exemple”. Il faisait tellement chaud dans le sauna (sans blague) que c’était presque (j’ai bien dit presque) agréable de sortir par ce froid ! Nous avons marché environ 50 mètres (recommandation aux futurs touristes : avoir des tongs avec soi !! ou perte de doigts de pieds fort probable) jusqu’au bassin puis le moment fatidique est arrivé : entrer dans l’eau. Tip : Il vaut mieux y aller d’un coup (mais pas la tête attention !) pour ne pas se poser trop de questions. C’est marrant parce qu’il faut un petit laps de temps (quelques secondes) pour se rendre compte qu’on meurt de froid et qu’on a qu’une envie … sortiiiiiiiiiir !!! Alors on cherche désespérément les marches et on s’accroche à l’échelle pour se hisser au plus vite et rechausser ses tongs. Mes pieds ont assez mal vécu cette expérience, j’avais la circulation complètement coupée et je ne les sentais plus … Nous retournons ensuite dans le sauna, et on a remarqué que les gens qui venaient ici étaient des “vrais” des mordus du sauna quand un homme a décidé de rajouter d’un coup 3 bonnes louches d’eau sur les pierres …. Pfffiiiiiitttt ! La température a augmenté d’un coup et notre premier réflexe a été de se lever pour partir. Erreur fatale !! Toute la vapeur d’eau qui se dégageait est venue fouetter notre visage et je me suis sérieusement demandé si on pouvait mourir dans un sauna (après réflexion, je ne pense pas). Puis c’est reparti pour un autre petit rafraîchissement … Et cela 3 fois de suite. On a été vraiment impressionnées par un Finlandais qui, dans l’eau, tranquille, sortait des bouts de glace sans se presser comme s’il était dans une piscine à 28°C. Après un dernier bain froid, nous nous changeons et partons. Puis le soir, gros coup de fatigue et grosse faim : le froid a bien puisé dans nos réserves !

sauna

Smoked Sauna – Kuusijärvi

Samedi matin, dans la suite de la découverte des us et coutumes hivernales, j’ai nommé le patin à glace ! Oubliez les patinoires françaises intérieures avec lumière et musique, ici on vient en famille patiner en extérieur sur un terrain adapté. On avait l’air de deux grands-mères raidies à côté des p’tis jeunes qui traçaient, mais bon, on assume nos origines. Un côté de la patinoire était dédié au hockey sur glace qui est -je ne sais pas si je l’avais déjà précisé- un des sports, que dis-je une fierté de la Finlande !

Dimanche matin, on continue sur la lancée sportive puisque j’ai testé … allez devinez … le ski de fond ! J’avais été surprise de voir autant de gens skier dans le quartier quand j’étais arrivée la semaine précédente. Le ski de fond, c’est la promenade des Finlandais ! Comme j’ai la chance de vivre avec une famille Finlandaise, j’ai pu bénéficier de cours particuliers ^^
Alors je préviens tout de suite : le ski de fond ça a l’air facile comme ça, mais non ! J’ai vite rangé mon ego car c’est un sport vraiment très physique et cardiaque : alors que je suis une habituée de la course à pied, j’ai vite été essoufflée et puis ça travaille bien les bras … (et puis je n’ai pas compté les chutes … un problème d’équilibre je suppose). Un petite sortie de 45 minutes m’a suffi pour découvrir ce sport qui m’a beaucoup plu 🙂 et c’est pour ça que j’y suis retournée ce matin, cette fois-ci un tour d’1h ! C’est vraiment super car j’ai à peine à marcher une centaine de mètres puis je chausse mes skis pour aller skier dans la forêt … c’est pas le rêve ça ?

IMG_6264